Le contrat

Quels sont les éléments essentiels du contrat ?

  • le motif pour lequel l'entreprise utilisatrice recourt à un salarié temporaire.
  • la durée prévue de la mission, la période d'essai essentielle,
  • la souplesse possible,
  • la qualification professionnelle exigée,
  • les caractéristiques du poste (tâches effectuées et conditions de travail),
  • si le poste figure sur la liste des postes à risques de l'entreprise utilisatrice,
  • si le poste nécessite une surveillance médicale renforcée,
  • la nature des équipements de protection individuelles nécessaires,
  • le nom et l'adresse de la caisse de retraite complémentaire et de la Prévoyance,
  • le lieu et l'horaire de travail,
  • la rémunération de référence.

Qu’est ce que la souplesse ?

  • La souplesse donne la possibilité à l'entreprise utilisatrice de réduire ou de prolonger la durée de la mission sans avoir à faire d'avenant au contrat de travail. La durée de souplesse varie selon la durée du contrat. Seul le client peut utiliser la souplesse. Ni le salarié intérimaire ni l’agence ne peuvent décider de stopper le contrat dans cette période.
  • Pour en savoir plus, contactez votre agence.

Comment est calculée la durée de période d’essai ?

Le contrat de travail comporte une période d'essai dont la durée ne peut excéder :

  • 2 jours d'essai : mission inférieure à 1 mois,
  • 3 jours d'essai : mission entre 1 et 2 mois,
  • 5 jours d'essai : mission supérieure à 2 mois.

La rémunération, au cours de cette période, ne peut être différente de celle qui est prévue par le contrat. Durant cette période le salarié intérimaire, l’agence ou l’entreprise cliente peuvent décider de mettre fin au contrat.